Les fèves, comment les préparer pour les cuisiner

Fèves

Toutes les semaines je vais faire mon marché de fruits et légumes à la ferme bio et cette semaine il y avait des fèves. La saison des fèves commence en mars et se termine en juillet suivant les régions. Les voici dans mon panier et c’est parti pour la cuisine 🙂

Fèves
Voici des fèves

Les fèves sont des légumineuses, elles sont originaires du moyen orient mais aujourd’hui on en trouve partout dans le monde. Les arbustes sur lesquelles elles poussent s’appellent  les fèves (ce n’est pas une faute de frappe , il ne devait  pas avoir d’idées pour  un autre nom 😀 ). Ils peuvent mesurer jusqu’à un mètre et donnent des fruits nommés les gousses ou cosses.

Gousse, cosse et fève

 

Les gousses sont tapissées d’une couche blanche et humide elles contiennent plusieurs graines vertes de forme ovale  et aplatie : les fèves . Elles sont revêtues d’une peau épaisse.

Fève et sa peau

 

Lorsque les fèves sont cueillies avant leur pleine maturité les graines sont très tendres et très petites. On les nomme : les fèvettes on peut les consommer sans les dérober  c’est à dire sans les débarrasser de leur peau. On les consomme en salade,  en croque en sel…

Ce qui n’est pas le cas pour les fèves plus grosses comme celles que j’ai ramenées du marché. Celles-ci nécessitent qu’on enlève leur peau et qu’on les ébouillante   entre 2 à 10 minutes suivant leur grosseur . On peut alors les déguster en salade, en potée, en purée.

Enfin on peut aussi les sécher et ainsi les consommer comme des haricots secs et les faire tremper 12 heures avant de les cuire.

fèves sans leur peau
Fèves débarrassées de leur peau prêtes à être ébouillantées

Pour préparer les fèves cela demande un peu de pratique mais le résultat en vaut la peine. Avec ce légume on peut préparer deux plats. Et ça c’est ce que j’aime, pas de gâchis tout se mange.  On peut donc cuisiner les cosses ou gousses et les fèves.

La préparation des fèves :

Rincez  les cosses puis épluchez  les pour libérer les fèves. Prenez une cosse avec vos doigts, cassez le sommet et tirez sur le fil sur toute la longueur comme ceci :

cosse épluchée

Ensuite insérez vos ongles dans la cosse dans le sens de la longueur et ouvrez la cosse pour délivrer les fèves:

Fèves dans leur gousse
Oh ! elles étaient bien cachées 😉

Faites ceci avec chaque cosse. Puis lorsque vous avez libéré toutes les fèves, enlevez les fils qui restent sur les cosses. Vous avez donc devant vous :

Préparation des fèves

La cuisson des fèves 

Les fèves :  Pour enlever la peau plus facilement, ébouillantez les 1 minute, passez les sous l’eau froid, attendre qu’elles refroidissent et ôtez la peau.  Ensuite vous pouvez les cuire à la vapeur 5 minutes, ou blanchies 1 minute.

Les cosses :  Il vaut mieux les cuisiner rapidement car elles ont tendance à noircir. Enlevez bien tous les fils et coupez les en morceaux. J’utilise les ciseaux c’est plus rapide. Ensuite pour les cuire à la vapeur comptez 15 minutes, ou blanchies 5 minutes, ou à la poêle 20 minutes.

Pour info dans  1 kg de fèves  vous avez environ 400 g de fèves avec leur peau et 500 g de cosses.

Je vous propose sur le blog une recette de fèves à la sauce tomate et au jambon et une avec  les cosses de fèves aux haricots rouges.

Et voilà, bonne préparation 😉

6 commentaires

  1. Salut Emma

    J’ai un an de retard sur ton post, mais comme je traverse actuellement une phase obsessionnelle à propos des fèves, tes conseils et recettes tombent à point!

    Juste une petite question pratique : peut-on cuisiner les cosses de fèves arrivées à maturité, ou seulement celles encore « jeunes » (je me pose la même question pour les petits pois et j’ai pu lire ici ou là qu’on ne pouvait cuisiner que les cosses de jeunes pois… ou sinon se rabattre sur les mange tout, mais je crois pas qu’il existe de fèves mange tout 😉 )

    Merci d’avance pour tes conseils éclairés

    1. Salut
      ha les fèves c’est trop bon !
      Par contre je ne suis pas sure de pouvoir beaucoup t’eclairer.
      Alors pour moi on peut manger les cosses de fèves à maturités ou jeunes. Mais bon il faut bien les cuisiner parce que sinon c’est pas super extra. Je n’ai jamais entendu parler de fève mange tout et je ne savais pas que l’on pouvait cuisiner les cosses de petits pois mais pourquoi pas à essayer.
      Bonnes expériences 😉

  2. Super ! Merci pour ton billet qui tombe à pic car j’ai justement acheté des fèves au marché mais je n’en ai encore jamais cuisiné, du coup c’est la grande découverte. Les cosses tu les cuisines comment ? en soupe ?
    Merci encore et bravo pour ton blog 🙂
    Charlotte

    1. Merci 😉 mais ton blog est très chouette aussi, j’aime beaucoup les thèmes que tu y abordes.
      Pour les cosses il y a une recette sur le blog (je viens de rajouter le lien à la fin de l’article) je les ai cuisinées avec des haricots rouges c’était vraiment très bon. Par contre prépare les rapidement après l’épluchage car elles ont tendance à noircir et coupe les en petits morceaux pour ne pas avoir de fils, je les ai coupées aux ciseaux pour au final avoir des morceaux de 2, 3 cm. Bonne préparation à très bientôt.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :