Baume déodorant à l’huile de coco

Alors voilà pour tout vous dire j’ai terminé ma dernière version de déodorant au gel d’Aloe Vera. Souvenez-vous je vous avais raconté toute ma vie tous mes soucis avec la chaleur et ce déodorant. Cependant je dois vous confier que je n’étais pas très satisfaite de cette version. J’apprécie pourtant le gel d’Aloe Vera mais en déo je ne suis pas convaincue. J’ai donc repris ma version du baume déodorant, parfois il ne faut pas chercher très loin 🙂 . Et j’ai essayé de l’améliorer en imaginant un baume déodorant à l’huile de coco essentiellement.

Pour cette variante je n’ai pas utilisé de beurre de karité comme je l’avais fait dans ma préparation de déodorant sans produits chimiques.  J’ai testé l’huile de coco en intégralité pour voir ce que ça pouvait donner. Je suis assez contente du résultat d’une part parce que ce baume déodorant fait bien son boulot. Et d’autre part il est économique, l’huile de coco étant moins onéreuse que le beurre de karité. De plus les ingrédients sont très simples à trouver et pour la plupart ils sont dans les placards de la cuisine.

Voilà le pari est réussi  ce baume déodorant à l’huile de coco est composé d’ingrédients simples , faciles à trouver. De surcroît il se réalise sans difficulté  et en  peu de temps. Alors je vous ai convaincu ?!!  Dans le cas contraire jetez un œil sur cet article sur les composants des cosmétiques conventionnels peut être changerez-vous d’avis  😉 .

Pour ce baume déodorant j’ai comme à mon habitude choisi des produits naturelles. J’ai donc utilisé:

De l’huile de coco ( Cocos nucifera) : Elle a des propriétés protectrices, adoucissantes et émollientes sur la peau. De plus cette huile à une fonction antibactérienne qui est intéressante pour neutraliser les odeurs de transpiration. Celle que vous utilisez en cuisine fera l’affaire. Pour choisir vos huiles végétales choisissez toujours des huiles bio de première pression à froid.

De la cire d’abeille (Cera alba) : Outre ces qualités adoucissantes et hydratantes ici elle servira pour durcir le baume.

De l’huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon martinii) : Cette huile essentielle  est antibactérienne et antimycosique. Elle agit à la fois en neutralisant les bactéries responsables des mauvaises odeurs et en apportant une bonne odeur florale.

Et du bicarbonate de sodium qui neutralise les mauvaises odeurs ainsi que le l’arrow root pour permettre une meilleure pénétration du baume déodorant. On trouve l’arrow root en magasin bio mais Si vous n’en avez pas vous pouvez le remplacer par de la maizena.

Pour réaliser un baume déodorant à l’huile de coco il vous faut pour un pot de 50 cl environ:

  • 1 pot propre et stérilisé de 50 ml
  • 4 g de cire d’abeille
  • 40 g d’huile de coco
  • 30 g de bicarbonate de sodium
  • 15 g d’arrow root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa

La préparation :

Un coup d’œil sur la mise en pratique pour réaliser ses cosmétiques.

Faites fondre l’huile de coco et la cire d’abeille au bain marie.

Lorsque tout est fondu ôtez du feu et ajoutez le bicarbonate et l’arrow root remuez bien.

Enfin quand la préparation est tiède ajoutez l’huile essentielle de Palmarosa et mélangez.

Transvasez dans votre pot laissez durcir environ 30 minutes avant de vous en servir.

 

Mes petits conseils :

Pour appliquer le déodorant prenez une  petite quantité sur votre doigt et massez-vous les aisselles.

Ce baume déodorant se conserve 3 à 6 mois au sec à l’abri de la lumière. Il aura tendance à devenir liquide si la température est supérieur à 25 °C.

Bonne tambouille 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :