Le beurre de Karité- bien le choisir et l’utiliser

le beurre de karité

Le beurre de karité (Butyrospermum parkii ) est un beurre végétal. Il existe une multitude de beurres végétaux comme le beurre de cacao, le beurre de mangue…Ces beurres sont plus solides que les huiles car ils contiennent plus d’acides gras saturés. Cependant à partir de 25°C ces beurres ont tendance à fondre et à devenir liquides.

Origine du beurre de Karité

Le beurre de karité est produit à partir du fruit du karité (logique ;)). C’est un  arbre qui pousse dans les savanes de l’Afrique de l’ouest. Il mesure 10 à 15 mètres de haut. Il faut attendre 15 ans avant de pouvoir récolter ses fruits. Sachez aussi que cet arbre fait parti des espèces menacées à cause des feux de brousse 🙁

Fabrication du beurre de karité

La récolte est traditionnellement effectuée par les femmes, elle a lieu de juin à septembre. Les fruits mûrs tombent naturellement au sol et sont ensuite ramassés à la main. Il y trois méthodes pour extraire le beurre de l’amande contenu dans le fruit du karité :

  • la méthode traditionnelle: les amandes sont écrasées, grillées, malaxées puis chauffées dans une marmite d’eau bouillante. Ceci permet de séparer le beurre des impuretés qui restent au fond du récipient. Le beurre de karité est ainsi récupéré en surface.  On obtient du beurre de karité artisanal.
  • l’extraction par pression à froid : les amandes sont simplement broyées dans une presse, à une température inférieure à 80°C. Cette méthode mécanique ne permet pas d’extraire la totalité du beurre présent dans la noix. Mais c’est la méthode qui permet d’avoir la meilleure qualité puisque les principes actifs du beurre de karité sont préservés.
  • l’extraction par solvant : les amandes sont broyées puis on utilise un solvant, l’hexane. Le beurre encore contenu dans les amandes se dissout dans l’hexane. Ensuite, on laisse l’hexane s’évaporer et on récupère le beurre de karité. Cette méthode est la plus rentable mais le beurre de karité obtenu est de qualité inférieure. De plus l’hexane est un solvant qui provient du pétrole 🙁
Comment choisir  le beurre de karité
le beurre de karite
Beurre de karité de différentes origines

Choisissez un beurre de karité bio, non raffiné et de première pression à froid. Si possible préférez un beurre de karité issu du commerce équitable, vous préserverez l’environnement et vous garantirez de bonnes conditions de travail pour les femmes africaines. Faites attention à la liste des ingrédients, celle-ci doit se limiter à Butyrospermum parkii et rien d’autre, pas de conservateurs ou autres produits bizarres. Le beurre de karité raffiné est inodore et incolore, il a perdu la plupart de ces principes actifs. Par contre le vrai beurre de karité bio , issu du commerce équitable a une couleur  jaune et une légère odeur, il a gardé toutes ses vitamines.

Comment utiliser le beurre de Karité

Le beurre de karité est riche en vitamine A,K et E, il est anti-inflamatoire. Il s’utilise en soin externe sur la peau et les cheveux. Il est particulièrement apprécié :

  • Pour l’hydratation de la peau. Il permet la régénération des tissus. Afin de lutter contre les infections dégénératives de la peau dues à l’âge et au soleil
  • Pour l’élasticité de la peau, il prévient et répare les vergetures.
  • Pour la cicatrisation et la désinfection, Il permet de lutter contre les dermites, gerçures et les crevasses.
  • Pour assurer une protection solaire grâce à la présence de karitène. C’est un parfait soin après- soleil.
  • Pour revitaliser et nourrir les cheveux secs et cassants. 

Le beurre de karité est le produit incontournable de la salle de bain. Les applications sont multiples. Il est un des ingrédients le plus utilisé dans les cosmétiques, soit en application tel quel, soit  incorporé dans une crème,  un baume , un savon…

En usage externe sur les cheveux appliquez une noix de beurre de karité sur les cheveux et le cuir chevelu, mèche par mèche en massant avec la pulpe des doigts le cuire chevelu. Enveloppez dans une serviette chaude et laissez poser 2 heures ou une nuit puis faites un shampoing doux.

Et voilà vous savez presque tout ! 😉 Si vous voulez approfondir le sujet voici quelques liens: le site karethicbeurredekaritebio.comles essentielles de julien.com ainsi que quelques lectures « slow cosmétique le guide visuel » de Julien Kaibeck et Mélanie Dupuis, et « Les bienfaits des huiles végétales » de Michel Pobeda.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :