Lessive « fait maison » pour laver le linge sans polluer

Après avoir réaliser le savon pour laver la vaisselle  je vous propose la recette de la lessive « fait maison » pour laver le linge sans polluer.

Jusqu’à aujourd’hui je ne me préoccupais pas de savoir ce que devenait tout ce que je déversait dans mon évier. Tout les produits partaient dans les gros tuyaux pour finir dans les égouts et c’est tout. Lorsque j’ai commencé à décrypter les listes INCI quelques neurones se sont mis à s’allumer  (mieux vaut tard que jamais ;)). Je me suis alors intéressée à mes égouts. Oui je sais c’est pas très glamour mais bon ça fait parti de la vie 😉

D’ailleurs si ça ne vous intéresse pas vous pouvez passer votre chemin. En effet le réel intérêt de réaliser ses produits d’entretien fait maison est celui de ne pas polluer.  Et donc de se préoccuper de ce que nous déversons dans nos égouts. J’avoue aussi que pour des raisons économiques ça peut valoir le coup. Tant mieux si on peut joindre l’utile à l’agréable profitons en 😉

lessive "fait maison"

Revenons en à mes égouts, une fois passée par là l’eau file jusqu’à une station d’épuration. C’est le lieu où arrivent mes eaux usées qui proviennent de ma salle de bain, de ma cuisine et de mes toilettes. La station d’épuration permet de « nettoyer » l’eau avant de la rejeter dans les rivières. En effet les rivières peuvent absorber une partie de nos rejets polluants. Mais à trop fortes doses, elles peuvent mourir par intoxication ou asphyxie et devenir des égouts à ciel ouvert.

D’ailleurs plusieurs études ont montré la présence de phosphates qui sont des substances présentes dans les détergents. Ceux-ci se transforment en phosphore qui augmente la production d’algues et de plantes aquatiques qui asphyxient le milieu aquatique. On estime que se sont les rejets domestiques qui contribuent le plus à la pollution par les phosphates. On trouve aussi des tensioactifs se sont ces fameux agents lavants utilisés dans les détergents comme le liquide vaisselle, le gel douche.

Finalement, tout est bien qui finit bien,  tout ce que je déverse dans mon évier devient de l’eau usée. Celle-ci est traitée dans une station d’épuration, donc a priori dépolluée. Puis elle  est ensuite rejetée dans les rivières. Donc je peux dormir sur mes deux oreilles. Sauf que la réalité et bien différente, traiter l’eau implique un coût et génère de l’énergie donc de la pollution. De plus elle n’élimine pas complètement la pollution de l’eau et produit des boues qu’il faut ensuite recycler si c’est possible ou bien éliminer.

lessive fait maison
Tous ces produits sont biodégradables !

Si vous voulez approfondir le sujet voici quelques liens intéressants : site du ministère de environnementexpédition septième continent. Et un livre des éditions terre vivante : j’économise l’eau à la maison.

Face à ce constat il fallait que j’agisse autrement et que je change mes habitudes. C’est pour cela que je réalise tous mes produits d’entretien à base de produits biodégradables ( savon de Marseille, savon d’Alep, bicarbonate de soude, vinaigre blanc…). Vous allez penser, comme elle est mignonne si elle croit qu’elle va pouvoir y changer quelque chose avec ces produits biodégradables ! Effectivement ce n’est pas grâce à mes petits gestes écolos que les rivières et les océans seront moins pollués. Cependant c’est une façon de faire ma part (la légende du Colibri ). Et de transmettre à mes enfants qu’il est important d’avoir un regard bienveillant sur la planète.

Pour réaliser la lessive « fait maison » il vous faut pour un flacon d’environ 1,5 litre :

  • 1 flacon ou une bouteille que vous aurez récupéré.
  • 40 g de paillettes de savon de Marseille.
  • 1 litre ou 1,5 litre d’eau suivant le savon utilisé.
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude ou 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc.
  • 15 gouttes d’huile essentielle de votre choix : lavande, citron, mandarine… (facultatif). Attention renseignez vous avant de choisir vos huiles essentielles elle sont à  manipuler avec précaution.

Après une remarque très intéressante d’une de mes fidèle lectrice (voir plus bas dans les commentaires), j’ai modifié ma recette. En effet au départ je préconisais de mélanger du vinaigre blanc et du bicarbonate mais il semblerait que ce soit inutile. Voici le lien si vous voulez en savoir un peu plus . Je  vous laisse donc  tester l’un ou l’autre dans votre préparation. Sachant que le vinaigre blanc est un excellent adoucissant et un  détartrant. Le bicarbonate de soude lui est un super détachant et neutralise les mauvaises odeurs.

La recette

Dans une bassine versez les paillettes de savon de Marseille, le bicarbonate de soude  ou le vinaigre blanc.

Ajoutez l’eau bouillante et mélanger. Laissez refroidir.

Vous pouvez ajouter de l’eau si le mélange vous semble trop épais en effet en refroidissant la préparation va se solidifier.

Mixez le tout, ajoutez vos huiles essentielles et versez dans votre flacon.

Avis et conseils :

Selon  le savon que vous utiliserez les proportions d’eau seront différentes. Par exemple, si vous râpez un savon de Marseille ( le cube vert) il vous en faudra environ 125 g pour 1 litre d’eau pour avoir une préparation assez homogène.

Je verse l’équivalent d’un petit verre à moutarde dans le compartiment destiné à la lessive. Je lave mon linge avec cette lessive depuis quelques mois et je dois dire qu’elle fait son boulot. Il faut tout de même détacher les taches des vêtements avant de les passer en machine. Dixit une maman qui en a assez de frotter les taches des vêtements de ces adorables bambins … 🙁

Par contre niveau odeur, nous sommes très loin des faux parfums chimiques des lessives industrielles. D’ailleurs ceux-ci sont très néfastes pour les personnes ayant des allergies cutanées (eczéma, psoriasis…). Une fois le tambour de la machine à laver ouvert, vous sentirez une légère odeur d’huile essentielle qui s’estompera durant le séchage du linge. A vous de voir si pour vous c’est vraiment nécessaire.

Bonne préparation 😉

4 commentaires

    1. En tous les cas merci pour ta remarque comme quoi un blog ça sert à pouvoir recouper des infos. En plus cette recette je l’ai prise sur un paquet de paillettes de savon de Marseille. Je n’étais pas très convaincue par ce paquet de paillettes parce qu’elle n’indiquait rien au niveau de la composition mais comme je l’avais je voulais l’utiliser. Donc finalement rien de mieux qu’un vrai savon de Marseille et des copines bienveillantes. Au fait c’est quoi ton livre parce que je cherchais justement un bouquin pouvant m’en dire plus sur les produits ménagers biodégradables.

  1. Coucou chère Emma
    J’espère que tu as le choix de ne pas publier ce message :o(
    Il faut savoir, si je peux me permettre, que le bicarbonate et le vinaigre blanc ont des actions qui s’annulent l’un l’autre (un acide le vinaigre et un produit basique le bicarbonate)
    Les mettre ensemble ne sert à rien, les effets de l’un sont annulés par l’autre, il faut donc choisir ce que tu préfères ;o(
    Pour ma part je met du bicarbonate (comme dans le liquide vaisselle, parce qu’il permet de gélifier un peu le produit. J’en met 2 cuil a soupe pour un litre.
    Bonne semaine à toi. Gros bisous

    1. Bonjour Nat,
      En fait j’ai le choix de ne pas publier ce message mais ta remarque est très intéressante. Et puis personne n’est parfait et la preuve on apprend toujours de ces erreurs. Je me suis donc renseignée, je t’avoue ne pas avoir trouvé beaucoup d’infos. Mais effectivement tu as raison le mélange du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude n’a un intérêt que sur le moment (désincruster une tache ou déboucher des canalisations). Dans un mélange et dans une lessive comme c’est le cas ici, les deux en même temps n’ont pas d’Intérêt et leurs actions s’annulent. Bon tout ça tu le sais déjà, mais moi je le découvre et je vois que sur le net beaucoup de préparations sont réalisées en mélangent les deux. Va savoir pourquoi… Merci pour l’info je corrige mon article.
      Bonne semaine à toi aussi , gros bisous

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :