Salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d’orange

Salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d'orange

Ça faisait bien longtemps qu’il n’y avait pas eu de recette de lacto-fermentation dans ma fabrique. Pour profiter de la saison du chou je vous propose aujourd’hui une salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d’orange.

Le chou rouge m’inspire énormément d’ailleurs vous le trouverez sous forme de soupe de chou rouge avec sa couleur captivante et sa douce saveur. Pour réaliser cette salade j’avais envie de chou fermenter car si vous ne le savez pas  mon autre passion c’est la lactofermentation. Il y a quelques recettes sur le blog , retenez celles-ci pour les légumes de saison en ce moment : les betteraves chiogga lacto-fermentés, les citrons confits et les kumquats fermentés.

Quand il fait froid je préfère déguster les légumes sous forme de soupe ou de velouté plutôt qu’en salade de crudités.  Cependant les légumes crus sont bien plus riches en vitamines car il faut savoir que la cuisson leur fait perdre des propriétés bénéfiques pour la santé. Alors de temps en temps je me cuisine ce genre de salade froide avec une vinaigrette riche en vitamines C qui me permet de traverser l’hiver.

Salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d'orange

Pour réaliser une salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d’orange pour 6 personnes il vous faut :

Pour 2 bocaux de 500 ml type le parfait de chou rouge lacto-fermenté:

  • 1 chou rouge
  • 8 à 10 g de sel gris de mer
  • 2 bocaux hermétiques de 500 ml
  • 5 g de gros sel gris de mer sans additifs

Pour la vinaigrette d’orange :

  • ½ orange
  • 8 à 10 cuillères à soupe d’huile de colza

La recette :

Préparation du chou rouge fermenté :

Retirez le trognon et les feuilles abîmées du chou, émincez-le finement.

Pesez le chou émincé et préparer 5 g de sel pour 500 g de légumes.

Dans un saladier mélanger le chou et le sel en pressant bien avec les mains pour faire sortir le jus. Laissez reposer 15 minutes, puis mélangez à nouveau.

Tassez le chou dans les bocaux en mettant le jus. Le jus doit remonter au dessus des légumes vous pouvez ajouter un peu d’eau s’il n’y a pas assez de jus.

Fermez hermétiquement le bocal et laissez fermenter à température ambiante.

Au bout de 2 semaines de fermentation vous pouvez consommer le chou rouge.

Pour la vinaigrette à l’orange :

Epluchez l’orange et mixez- la avec l’huile pour obtenir une émulsion.

Nappez le chou rouge de cette vinaigrette et servez.

Salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d'orange
Chou rouge lacto-fermenté et sa jolie vinaigrette à l’orange !
Mes conseils :

La vinaigrette peut se réaliser avec d’autres agrumes comme le pamplemousse, le citron, la clémentine…

Cette conserve peut se garder pendant un an, cependant plus vous la laisserez fermentée plus elle sera acide.

Cette superbe salade de chou rouge lacto-fermenté et sa vinaigrette d’orange est pour cuisinons de saison du mois de février.

CUISINONS DE SAISON en fin logo

Velouté de potimarron et fenouil

Velouté de potimarron et fenouil

La soupe de potimarron est un grand classique et je me suis rendu compte qu’il n’y en avait pas sur le blog. C’est pour cela que j’ai décidé de publier aujourd’hui une recette de velouté de potimarron et  fenouil.

En Bretagne le fenouil est de saison en ce moment alors je l’ai tout simplement marié avec le potimarron que l’on trouve encore sur les étals. Le fenouil est tout de même un légume un peu particulier avec son goût d’anis. D’ailleurs sa saveur peut en rebuter plus d’un, mais moi j’aime beaucoup et à la maison  les petits et les grands ont bien apprécié.

Tout le mérite revient au potimarron qui remporte toujours un véritable succès surtout auprès des enfants. Dans ce velouté le fenouil est plutôt discret ce qui m’a permis de le glisser dans la soupe ni vu ni connu !

C’est une bonne façon de mettre le fenouil à l’honneur d’autant plus qu’il est particulièrement intéressant sur le plan nutritionnel. Il est très faible en calories,  riche en minéraux , en oligo-éléments,  en vitamines  et il contient des antioxydants.

Le fenouil purifie l’organisme, facilite la digestion et apaise les maux d’estomac (ballonnements, flatulences). Il soulage les règles douloureuses, il est aussi antispasmodique.

Velouté de potimarron et fenouil

Pour réaliser un velouté de potimarron et fenouil pour 6 personnes il vous faut:  

  • 1 potimarron (environ 600 g )
  • 2 fenouil moyens
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

La recette :

Lavez et coupez le potimarron en morceaux. Nettoyez les fenouils et taillez les lanières.

Dans une poêle faites revenir les morceaux de potimarron dans de l’huile d’olive puis ajoutez les fenouils. Laissez revenir quelques minutes.

Versez le bouillon de légumes et laissez mijoter sur feu doux 20, 25 minutes jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Filtrez est mettez les légumes dans le blender. Ajoutez un peu de bouillon et mixez. Versez le reste du bouillon jusqu’à avoir la consistance qui vous convient.

Mes conseils : 

Pour choisir un fenouil bien frais regardez les feuilles du  plumet elles doivent être bien vertes et odorantes. Le bulbe sera lourd et ferme.

Gardez  les tiges et le plumet ! Faites-les sécher pour aromatisez vos courts-bouillons d’une note anisée…

Régalez-vous 🙂

Ce velouté de potimarron et fenouil est pour cuisinons de saison du mois de février.

CUISINONS DE SAISON en fin logo

Crêpes à la farine de châtaigne pour la chandeleur

Crêpes à la farine de châtaigne

C’est la chandeleur aujourd’hui et selon la tradition on fait des crêpes. Comme à mon habitude je ne peux m’empêcher de tester des recettes avec des produits bons pour la santé. Je vous propose des crêpes à la farine de châtaigne ça vous dit ?

J’ai choisi d’utiliser la farine de châtaigne car j’aime beaucoup cette farine. De plus elle fait partie des farines qui sont très intéressantes au niveau nutritionnel.

Crêpes à la farine de châtaigne

En effet la farine de châtaigne est facile à digérer puisqu’elle ne contient pas de gluten. Sa richesse en fibre permet le bon fonctionnement de l’intestin. Elle contient des apports élevés en potassium et en fer. La farine de châtaigne est également une très bonne source de magnésium. Vous l’aurez compris la farine de châtaigne est délicieusement bienfaisante et pleine de vertus.

Le goût et la couleur de cette farine apportent un petit plus original à ces crépes. Alors laissez-vous tenter vous ne regretterez pas 🙂 .

Pour réaliser une vingtaine de petites crêpes à la farine de châtaigne il vous faut: 

  • 175 g de farine de chataignes
  • 75 g de farine d’épeautre T 70
  • 3 oeufs
  • 1/2 litre de lait d’avoine
  • 1 cuillère à soupe  d’huile
  • 1 pincée de sel

La recette : 

Dans un saladier versez la farine d’épeautre et la farine de châtaigne et une pincée de sel.

Faites un puits et ajoutez les œufs mélangez au fouet afin d’obtenir une pâte lisse.

Ajoutez progressivement le lait puis l’huile. Laissez reposer la pâte une heure à température ambiante.

Au bout d’une heure vous pouvez utiliser la pâte pour préparer vos crêpes. Au besoin  allongez-la d’un peu d’eau ou de lait pour qu’elle soit bien fluide.

Faites cuire les crêpes sur  une crêpière ou une poêle à crêpes sur feu vif.

Crêpes à la farine de châtaigne

Mes conseils :

Vous pouvez préparer la pâte à crêpes bien avant et la conserver au réfrigérateur dans un récipient hermétique.

La farine d’épeautre peut être remplacée par de la farine de blé.

Vous pouvez déguster ses crêpes avec du sirop d’érable, de la confiture d’orangede potimarron ou simplement un peu de sucre saupoudré sur la crêpe.

Je vous souhaite un bon week end à préparer de bons plats sains.

Régalez-vous 😉

Boulettes aux lentilles corail et aux carottes

Boulettes aux lentilles corail et aux carottes

En voici une chouette idée à intégrer dans les menus de la semaine pour changer des plats un peu plus traditionnels. Je vous propose des boulettes aux lentilles corail et aux carottes à déguster avec les doigts :).

J’ai trouvé cette recette dans le magazine VEGGIE, cette revue est une vraie source d’inspiration en terme de plats végétariens. La recette est extraite du livre : je mange bon et léger de Géraldine Olivo.

Les lentilles corail sont très simples à cuisiner et surtout très faciles à adapter à toutes sortes de plats. Dans cette recette elles apportent une bonne texture et un goût savoureux. A la maison nous nous sommes tous régalés 😉 .

Boulettes aux lentilles corail et aux carottes

Pour réaliser des boulettes aux lentilles et aux carottes pour 4 personnes il vous faut :

  • 125 g de carottes
  • 100 g de lentilles corail
  • 40 g de poudre d’amande
  • 15 g de farine de pois chiche
  • ½ de cuillère à café de coriandre
  • ¼ de cuillère à café de sel
  • Huile de coco

La recette :

Faites cuire les lentilles dans trois fois leur volume d’eau (environ 175 ml à mi-couvert pendant 10 minutes. Toute l’eau doit être absorbée.

Épluchez les carottes et rappez-les finement. Puis ajoutez-les aux lentilles corail avec le reste des ingrédients et mélangez bien.

Avec vos mains formez environ 12 boulettes. Puis faites-les dorer dans de l’huile de coco dans une poêle sur feu vif pendant 10 minutes en les retournant sur toutes les faces.

Servez-les bien chaudes.

Boulettes aux lentilles corail et aux carottes

Mes conseils:

Vous pouvez utiliser d’autre épices curry, curcuma, cumin…mais il faut bien épicer sinon les boulettes seront  fades.

Avec de l’huile d’olive ça fonctionne aussi très bien.

Vous pouvez remplacer la farine de pois chiche par de la farine de blé ou d’épeautre dans les mêmes proportions.

Ces boulettes se conservent  2 jours au frais, repassez-les à la poêle pour les réchauffer.

Bonne préparation et régalez-vous 🙂

Cette recette de boulettes aux lentilles corail et aux carottes est pour cuisinons de saison du mois de janvier.

CUISINONS DE SAISON en fin logo

Soupe de chou rouge gourmande

Je ne sais pas si vous avez vu passer ma soupe de chou vert saine et réchauffante mais je vous la recommande vivement. Dernièrement j’ai voulu tester une soupe de chou rouge pour ne pas faire de jaloux 🙂 . Je vous la propose aujourd’hui celle-ci est  très gourmande.

Je vous avais déjà fait tout un laïus sur les bienfaits du chou dans l’article sur la recette de la soupe de chou vert alors je ne vais pas recommencer. Mais sachez que le chou rouge est celui qui contient le plus de vitamine C et E  que tous les autres choux. De plus c’est celui qui a une teneur  beaucoup plus élevée de flavonoïdes, qui sont de puissants antioxydants.

J’ai trouvé cette soupe très douce, pleine de saveur et légèrement sucrée. La couleur est vraiment superbe, lumineuse et puissante. Je peux vous dire que lorsque j’ai amené le plat à table j’en ai surpris plus d’un  pourtant depuis le temps ils ont l’habitude de mes recettes aux allures étranges 😉 .

Soupe de chou

 

Pour réaliser une soupe de chou rouge pour 6 personnes il vous faut : 

  • 1 chou rouge
  • 3 branches de céleri
  • 1 oignon
  • Huile d’olive
  • 1 L de bouillon de légumes
  • Sel et poivre

la recette :

Lavez et coupez le chou rouge en gros morceaux. Lavez et ôtez les feuilles du céleri-branche , ne gardez que les tiges mettez les feuilles au compost. Puis coupez les tiges en morceaux.

Pelez et émincez l’oignon. Dans un faitout faites-le revenir dans de l’huile quelques minutes.

Ajoutez les morceaux de chou rouge et le céleri-branche puis versez le bouillon à hauteur.

Laissez cuire 15, 20  minutes sur feu doux jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Filtrez le tout et mettez les morceaux dans le blender avec un peu de bouillon. Mixez en ajoutant un peu de bouillon jusqu’à la consistance désirée.

Rectifiez l’assaisonnement et servez.

Mes conseils:

Je vous suggère de « customiser » cette soupe de chou rouge avec du céleri rave du fenouil ou plein d’autres légumes qui se marieront à merveille avec ce chou.

Régalez-vous 😉