Crèmes au chocolat faciles version vegan ou pas.

crèmes au chocolat faciles

Voici une recette ultra gourmande pour terminer le repas sur une note sucrée. Ces petites crèmes au chocolat faciles sont très rapides à préparer. C’est le genre de recette qu’il faut avoir sous le coude si vous devez préparer un dessert en deux temps trois mouvements. Oubliez les crèmes au chocolat du rayon yaourt de votre grande surface qui ne sont composées que de sucre, d’arômes, de gélifiants, d’épaississants…. Bref un semblant de crème végétant dans son pot plein de phtalates…:( , dans  cette recette vous retrouverez le bon gout d’une vrai crème au chocolat ferme et goûteuse.

crèmes au chocolat faciles
Alors, elle ne vous donne pas envie cette crème…

Pour la réalisation tout est une histoire de proportion, je m’explique il vous faut 30 cl de crème liquide pour 100 g de chocolat, c’est tout, juste 2 ingrédients. A partir de là vous pouvez décliner ces crèmes à l’infini. Pour une version vegan utilisez de la crème de coco ou pourquoi pas de la crème d’amande, le choix est assez vaste en crème végétale. Pour un dessert plus light pour pouvez opter pour du chocolat noir 75 % de cacao. Je vous avoue que ma préférée est celle à la crème de coco et au chocolat à 75 % de cacao miam…

Pour réaliser 4 pots de crèmes au chocolat il vous faut:
  • 30 cl de crème liquide (crème fraîche liquide, crème de coco…).
  • 100 g chocolat à pâtisser ou noir à 75 % de cacao.
La recette :

Dans un saladier mettre le chocolat coupé en morceaux, réservez.

Dans une casserole versez la crème liquide et portez à ébullition. Lorsque les premiers bouillons apparaissent versez la crème sur le chocolat et remuez.

Reversez le tout dans la casserole et portez de nouveau à ébullition en remuant  lorsque la préparation commence à bouillir ôtez la casserole du feu et versez dans des ramequins.

crèmes au chocolat faciles

Laissez au réfrigérateur minimum deux heures avant de servir pour que les crèmes prennent, le mieux étant une nuit.

Et voilà c’est simple, rapide et bon 😉

crèmes au chocolat faciles
Régalez-vous 😉

Le beurre de Karité- bien le choisir et l’utiliser

le beurre de karité

Le beurre de karité (Butyrospermum parkii ) est un beurre végétal. Il existe une multitude de beurres végétaux comme le beurre de cacao, le beurre de mangue…Ces beurres sont plus solides que les huiles car ils contiennent plus d’acides gras saturés. Cependant à partir de 25°C ces beurres ont tendance à fondre et à devenir liquides.

Origine du beurre de Karité

Le beurre de karité est produit à partir du fruit du karité (logique ;)). C’est un  arbre qui pousse dans les savanes de l’Afrique de l’ouest. Il mesure 10 à 15 mètres de haut. Il faut attendre 15 ans avant de pouvoir récolter ses fruits. Sachez aussi que cet arbre fait parti des espèces menacées à cause des feux de brousse 🙁

Fabrication du beurre de karité

La récolte est traditionnellement effectuée par les femmes, elle a lieu de juin à septembre. Les fruits mûrs tombent naturellement au sol et sont ensuite ramassés à la main. Il y trois méthodes pour extraire le beurre de l’amande contenu dans le fruit du karité :

  • la méthode traditionnelle: les amandes sont écrasées, grillées, malaxées puis chauffées dans une marmite d’eau bouillante. Ceci permet de séparer le beurre des impuretés qui restent au fond du récipient. Le beurre de karité est ainsi récupéré en surface.  On obtient du beurre de karité artisanal.
  • l’extraction par pression à froid : les amandes sont simplement broyées dans une presse, à une température inférieure à 80°C. Cette méthode mécanique ne permet pas d’extraire la totalité du beurre présent dans la noix. Mais c’est la méthode qui permet d’avoir la meilleure qualité puisque les principes actifs du beurre de karité sont préservés.
  • l’extraction par solvant : les amandes sont broyées puis on utilise un solvant, l’hexane. Le beurre encore contenu dans les amandes se dissout dans l’hexane. Ensuite, on laisse l’hexane s’évaporer et on récupère le beurre de karité. Cette méthode est la plus rentable mais le beurre de karité obtenu est de qualité inférieure. De plus l’hexane est un solvant qui provient du pétrole 🙁
Comment choisir  le beurre de karité
le beurre de karite
Beurre de karité de différentes origines

Choisissez un beurre de karité bio, non raffiné et de première pression à froid. Si possible préférez un beurre de karité issu du commerce équitable, vous préserverez l’environnement et vous garantirez de bonnes conditions de travail pour les femmes africaines. Faites attention à la liste des ingrédients, celle-ci doit se limiter à Butyrospermum parkii et rien d’autre, pas de conservateurs ou autres produits bizarres. Le beurre de karité raffiné est inodore et incolore, il a perdu la plupart de ces principes actifs. Par contre le vrai beurre de karité bio , issu du commerce équitable a une couleur  jaune et une légère odeur, il a gardé toutes ses vitamines.

Comment utiliser le beurre de Karité

Le beurre de karité est riche en vitamine A,K et E, il est anti-inflamatoire. Il s’utilise en soin externe sur la peau et les cheveux. Il est particulièrement apprécié :

  • Pour l’hydratation de la peau. Il permet la régénération des tissus. Afin de lutter contre les infections dégénératives de la peau dues à l’âge et au soleil
  • Pour l’élasticité de la peau, il prévient et répare les vergetures.
  • Pour la cicatrisation et la désinfection, Il permet de lutter contre les dermites, gerçures et les crevasses.
  • Pour assurer une protection solaire grâce à la présence de karitène. C’est un parfait soin après- soleil.
  • Pour revitaliser et nourrir les cheveux secs et cassants. 

Le beurre de karité est le produit incontournable de la salle de bain. Les applications sont multiples. Il est un des ingrédients le plus utilisé dans les cosmétiques, soit en application tel quel, soit  incorporé dans une crème,  un baume , un savon…

En usage externe sur les cheveux appliquez une noix de beurre de karité sur les cheveux et le cuir chevelu, mèche par mèche en massant avec la pulpe des doigts le cuire chevelu. Enveloppez dans une serviette chaude et laissez poser 2 heures ou une nuit puis faites un shampoing doux.

Et voilà vous savez presque tout ! 😉 Si vous voulez approfondir le sujet voici quelques liens: le site karethicbeurredekaritebio.comles essentielles de julien.com ainsi que quelques lectures « slow cosmétique le guide visuel » de Julien Kaibeck et Mélanie Dupuis, et « Les bienfaits des huiles végétales » de Michel Pobeda.

Les cornichons lacto-fermentés

cornichons lacto-fermentés

Et oui me revoilà avec mes conserves lacto-fermentées. Je vous propose aujourd’hui de réaliser des cornichons lacto-fermentés. Les cornichons sont des plantes condimentaires cousines du concombre, ils sont originaires d’Inde. Vous en trouverez sur les étals entre juin et juillet suivant les régions. Cette préparation est différente de celle des cornichons au vinaigre, ou ceux-ci sont plus croquants. Les cornichons lacto-fermentés sont plus tendres avec un gout un peu acidulé. Ces cornichons peuvent égayer une belle salade composée, se glisser dans des sandwichs, ou simplement grignoter les tels quels. Essayez, vous verrez ça vaut le coup et cette préparation est vraiment très simple à réaliser.

cornichons
Les jolis cornichons 😉
Pour réaliser les cornichons lacto-fermentés pour un bocal de 500 ml il vous faut:
  • Un bocal type le parfait de 500 ml  qui ferme hermétiquement.
  • 250 ml d’eau non chlorée.
  • 8 g de sel gris de mer.
  • 300 à 400 g de cornichons environ de façon à remplir un bocal de 500 ml.
  • Quelques feuilles de laurier.
  • 1 cuillère à soupe de mélange de baies.
La recette

Ébouillantez le bocal et laissez le sécher à l’air libre.

Rincez et frottez les cornichons et disposez les dans le bocal en les intercalant avec les feuilles de laurier et les baies. J’ai ajouté des morceaux de céleris et une cuillère à soupe de coriandre moulue pour aromatiser la saumure. Tassez bien les cornichons dans le bocal.

cornichons lacto-fermentés

Préparez la saumure, faites bouillir de l’eau et faites y dissoudre le sel, puis laissez tiédir.

Versez la saumure dans le bocal jusqu’à 3 cm du bord du bocal juste assez pour recouvrir les cornichons.

les cornichons lacto-fermentés

Fermez hermétiquement le bocal et laissez fermenter une semaine à température ambiante. Au bout de ce temps vous pouvez entreposer le bocal dans un endroit frais et sec. Ces cornichons se consomment au bout de 2 à 3 semaines de fermentation.

Bonne préparation 😉

Fondant de douche exfoliant à la poudre d’amande

fondant de douche

Voici un petit soin bien sympathique pour hydrater la peau après une journée à la plage (j’essaie de faire venir le soleil 😀 mais c’est pas gagné). Le fondant de douche est très agréable et facile à réaliser. C’est un véritable soin hydratant, il suffit de se masser le corps après la douche pour retrouver une peau très douce.  En plus de la douceur que procure ce soin j’ai ajouté de la poudre d’amande pour exfolier la peau afin d’éliminer les cellules mortes qui s’accumulent à la surface de l’épiderme et qui empêchent la régénération de la peau. Pour cette recette je me suis inspirée du livre de Laurence Dupaquier, « la cosmeto’au naturel ».

fondant de douche
les fondants de douche exfoliants, ils sont trop mimis 😉

J’ai réalisé ce soin avec :

Du beurre de karité (Butyrospermum parkii butter) pour ses propriétés réparatrices et nourrissantes. Il assoupli la peau, l’hydrate en profondeur et lui redonne de l’élasticité.

Du beurre de cacao (Theobroma cacao butter) qui va donner de la consistance et permettre au fondant d’être dur. Il protège la peau , il est raffermissant, il prévient et répare les vergetures.

La cire d’abeille (cera alba) elle permet de durcir et de donner de la texture au fondant.

L’Olivem 1000 (Cetearyl olivate, sorbitan olivate) c’est un émulsifiant naturel, dérivé de l’huile d’olive. Il apporte un effet émollient et hydratant.

L’amande en poudre sert à exfolier la peau et à la débarrasser des cellules mortes. Ainsi le fondant exfoliant utilisé en massage circulaire sous la douche permet d’oxygéner et d’activer la régénération cellulaire.

Pour réaliser un fondant de douche exfoliant il vous faut:

Avec ces proportions j’ai pu réaliser deux petits fondants mais vous pouvez en faire un seule, suivant la taille de vos moules.

  • Un ou deux moules en silicones propres et désinfectés.
  • 9 g de beurre de Karité.
  • 25 g de beurre de cacao.
  • 7 g d’amande en poudre.
  • 2 g de cire d’abeille.
  • 11 g d’Olivem 1000.
La recette :

 

Voir les recommandations à suivre pour réaliser un cosmétique fait maison.

Faites fondre doucement au bain marie le beurre de karité, le beurre de cacao, la cire d’abeille et l’olivem 1000.

fondant de douche

Lorsque le mélange devient liquide ajoutez la poudre d’amande et mélangez.

fondant de douche

Transvasez dans le ou les moule(s) en silicone(s) et laissez durcir plusieurs heures voire toute une nuit.

fondant de douche

Conseils et Avis :

Un fois votre douche terminée, massez vous le corps avec le fondant sur peau humide, au contact de l’eau le fondant va se transformer en lait. Vous pouvez si vous le désirez vous rincer après l’application. Ce soin remplace le lait corporel il est vraiment très efficace, il laisse la peau douce et hydratée. Si vous avez l’habitude de vous appliquer un lait pour le corps après la douche alors ce soin va vous plaire, en plus il est zéro déchet c’est le top ;). C’est fini les bouteilles en plastiques avec les ingrédients bizarres nocifs et polluants !

Mes fondants sont foncés , ils ont la couleur et l’odeur du chocolat , c’est vraiment très agréable. Si vous choisissez un beurre de cacao blanc ils seront plus clairs. On peut aussi ajouter des huiles essentielles pour les parfumer. Ils se conservent 6 mois au sec à l’abris de la lumière et de la chaleur.

Si vous êtes adepte des cadeaux « fait maison » comme moi, vous pouvez glisser un fondant de douche exfoliant dans vos petits paquets à offrir 😉

Régalez-vous avec la douceur de ces fondants, bonne douche 😉

fondant de douche
Je crois qu’il y a un petit ours dans le bocal 😉

Fondant au chocolat à l’huile de coco

Je ne sais pas vous, mais moi j’adore le fondant au chocolat (mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule ;)) L’ingrédient magique du fondant au chocolat c’est beaucoup de beurre, bah oui, il faut que ça fonde dans la bouche. J’avoue je suis fan de ce bon goût de beurre et surtout quand il est demi-sel. Mais j’ai voulu élargir mon horizon culinaire et après avoir beaucoup entendu parler de l’huile de coco en cuisine, je me suis dit pourquoi ne pas essayer. Dans le  fondant au chocolat à l’huile de coco le beurre est remplacé par l’huile de coco.

l’huile de coco contient 100 % d’acide gras qui sont des triglycérides à chaîne moyenne (TCM). Lorsque l’on ingère des TCM elles vont directement dans le foie puis sont métabolisés pour transmettre de l’énergie aux cellules. Certaines études montrent que les TCM sont des graisses qui auraient plus de difficultés à se stocker dans le gras du corps (cuisse, ventre, bras, fesses) et seraient plus facile à éliminer. De plus elle pourrait protéger des maladies cardiovasculaires. L’huile de coco a aussi l’avantage de ne pas produire de composés toxiques lorsqu’elle est chauffée, ce qui en fait une véritable alliée pour une cuisine saine.

Choisissez une huile de coco vierge bio, elle doit être extraite à froid de noix de coco mûre et fraîche, sans chauffage ni produits chimiques.

J’ai trouvé cette recette de fondant au chocolat à l’huile de coco chez cuisine-saine, et je l’ai accommodé en fonction de ce que j’avais dans mes placards. Ce fondant au chocolat à l’huile de coco est délicieux et agréable pour les papilles. Il est fondant avec un bon goût de coco c’est vraiment très appréciable,  je suis sûre que vous allez craquer.

Pour réaliser un fondant au chocolat à l’huile de coco pour 6/8 personnes il vous faut:
  • 120 g d’huile de coco vierge.
  • 200 g de chocolat pâtissier (ou 100 g de chocolat noir à 74 % de cacao et 100 g de chocolat pâtissier).
  • 3 œufs.
  • 30 g de farine de grand épeautre T 70.
  • 110 g de cassonade.
La recette :

Préchauffez le four à 180°C ou thermostat 6.

Beurrez ou huilez un moule de 19 ou 20 cm.

Dans une casserole faites fondre l’huile de coco et le chocolat sur feu doux.

Dans un saladier battre les œufs avec le sucre. Ajoutez y le chocolat et l’huile de coco fondus et mélanger.

Versez la farine et remuez.

Transvasez dans le moule et enfournez pour 20 minutes.

Sortez du four, laissez refroidir et démoulez.

Vous pouvez le servir tiède il est encore meilleur. Conservez le à température ambiante plutôt qu’au réfrigérateur car l’huile de coco risque se solidifier et le fondant deviendra dur. Mais je doute qu’il vous en reste, tout sera vite dévoré 😉

fondant au chocolat huile de coco
j’ai réussi à sauver la dernière part pour la photo 😉

Régalez-vous